3 conseils pratiques pour bien boire ton vin rosé cet été

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Dans cet article je te donne mes meilleurs conseils pour boire un bon vin rosé. 3 questions qui me semblent incontournables :

  • QUEL VIN ROSÉ POUR QUELLE OCCASION : des exemple d’associations gagnantes.
  • COMMENT REFROIDIR TON ROSÉ : les 4 techniques les + SIMPLES dont celle de l’essuie-tout mouillé !
  • EXPLORE DES GOÛTS NOUVEAUX : découvre le poivre, un arôme atypique et recherché.
    • + BONUS : L’INFOGRAPHIE DU ROSÉ pour tout comprendre en un clin d’oeil

Cet article fait partie de ma série sur le défi de trouver les meilleurs rosé à moins de 7€.

1. QUEL VIN ROSÉ POUR L’ÉTÉ : LES 5 MEILLEURES OCCASIONS 

Maddi bazzocco Wi2owaQcH8 unsplash

Choir le bon rosé c’est un peu choisir ta tenue de sortie. Mieux vaut choisir le bon pour la bonne occasion.

1. L’APÉRO et un rosé désaltérant et léger.

rose jeff carrel
Ce Languedoc sera parfait pour l’apéro.

Moment parfait pour te désaltérer et ouvrir tes papilles sans alourdir la suite du repas ! Ton rosé fait saliver et rafraîchit. J’opte pour ce Gris du Languedoc ou Gris de Toul. 

2. LE BARBECUE et un rosé avec de la puissance

vin tavel mordoree
Un grand Tavel bio médaille d’or à Paris

Avec les barbecues, je pense aussi à toute la cuisine estivale : plancha et paëlla ! Une cuisine conviviale avec du goût, des grillades, des épices, des fruits de mers, du poisson. J’aime les rosés avec de l’allonge et des qualités de vin rouges. Je choisis un Bandol capable d’accompagné un poisson grillé et de la viande blanche. Et ce Tavel sera parfait sur du boeuf

3. L’APÉRO DINATOIRE et un rosé « 4×4 » tout terrain

vin gris de gris dune
Le Gris de Gris de Camargue médaille d’or à Paris

L’apéro dinatoire : on boit et mange un peut de tout, on grignote, on y revient et ça dure. J’adore les rosé « 4×4 » qui peuvent se boire du début à la fin.  Donc plutôt un rosé désaltérant mais avec de l’intensité. La valeur sûre reste le Gris de Gris et les rosés du Languedoc majoritaire en grenache.

4. REPAS et un rosé de gastronomie

Bandol rosé bastide blanche
Un des grands Bandol rosé et bio !

Des références et de la puissance : un Bandol d’un grand domaine est l’incontournable auquel je pense tout de suite. Pour de la charcuterie de tradition — andouille, saucisson briochée, etc. —  essaye les gris du Nord de la France : un gris de Toul ou un sancerre rosé à base de pinot noir ou encore le Pineau d’Aunis de Patrice colin. Ils vont apporter de la fraîcheur et cette note poivrée qui va bien !

5. DESSERT et un rosé sucré

cabernet anjou Les terriades
Le Cabernet d’anjou médaille d’or 2020

Et oui ! Le vin rosé est parfait sur une salade de fruits. J’adore les associations type : salade d’agrumes avec un Bandol, des fraises avec un Tavel. Pour les tartes aux fruits rougespeu sucrée : un clairet de bordeaux. Si tu choisis une tarte plus sucrée comme la tarte tatin, il te faut un rosé sucré : comme le Cabernet d’Anjou qui est sucré, son cahier des charge de l’AOC lui impose 10g/L de sucre résiduel au moins ! Rassure toi, c’est très peu pour un vin sucré, les liquoreux en ont jusqu’à dix fois plus !

DESSERT : pourquoi un vin sucré ?

Il faudra que tu prennes un vin plus sucré avec le dessert. Le sucre du dessert rend le vin beaucoup plus acide et sec, c’est à dire sans sucre. Selon la dose élevée de sucre, tu devras choisir un vin plus sucré comme les liquoreux.

2. METS TON VIN ROSÉ À LA BONNE TEMPÉRATURE : FROID !

Imagine toi au restaurant. Un serveur vient te servir un cassoulet. Mais le plat est glacé directement sorti du frigo ! Tu ne comprendrais pas. Et tu aurais raison ! Même si la qualité du cassoulet est bonne, ce n’est pas la question. IL DOIT SE DÉGUSTER À LA BONNE TEMPÉRATURE.

Glace et boisson
Voila ce que j’ai envie de balancer dans tous les vins qu’on me sert trop chaud !

Pour le rosé c’est le même principe. Si tu veux boire ton rosé TU DOIS LE BOIRE FROID. Un bon rosé se boit froid. Voici pour toi les meilleures techniques pour mettre ton vin rosé à bonne température avec le minimum d’effort !

Les 4 TECHNIQUES LES + SIMPLES et RAPIDES pour refroidir un vin quand on n’a pas le temps 

  1. LE SEAU/SAC À GLAÇON : Tu mets des glaçons, un peu d’eau et la bouteille et en un quart d’heure c’est joué. Avantage : tu peux commencer à te servir au bout de 10 minutes.
  2. L’ESSUIE-TOUT MOUILLÉ Avant de placer la bouteille au congélateur tu l’entoure d’une FEUILLE D’ESSUIE-TOUT HUMIDE ! L’eau va jouer le rôle de conducteur du froid. Il suffit juste de passer la feuille d’essuie-tout sous un filet d’eau. Ensuite tu la colles autour de la bouteille, direction le congélateur. Et biensûr : ne pas oublier de mettre une minuterie ! 30 min suffiront.
  3. DES GLAÇONS… DANS LE VERRE ! LA PIRE des techniques, mais la plus simple : ajouter des glaçons directement dans le rosé. Instantanément cela le refroidira. C’est la pire car elle dilue le vin par l’eau qui va fondre des glaçons.
  4. UN FREEZER DE PRO Si tu reçois souvent du monde à l’improviste, et que ton frigo est déjà FULL alors tu peux investir dans l’outil des bars à vins qui font les choses bien : un rafraichisseur pro ! ça t’en coutera 234€ et tu pourras oublier les 3 techniques précédentes 🙂

ROSÉ ET GLAÇONS : je ne suis pas contre !

Je préfère 100 fois servir du rosé avec des glaçons que de le servir à température ambiante. Je n’ai pas la prétention de jouer le sommelier offensé. Après tout, les meilleurs alcools au monde sont servis avec des glaçons dans des cocktails. J’ai choisi mon camp camarade 🙂

3.  CHOISIS TON VIN ROSÉ SELON TES PROPRES GOÛTS, EXPLORE !

Photo profil carafe nez
Moi, le nez fourré dans les arômes ! – au Club Français du Vin, Paris 2e

Selon la palette des goûts des vins rosés on peut retrouver 3 TYPES D’ARÔMES DANS LES VINS ROSÉS.

1. LE GOÛT FRUITÉ DU ROSÉ

rosé fruits fraises
Les arômes de fruits apportent de la gourmandise !

Les notes fruités vont apporter de la gourmandise. De la fraîcheur dans le cas des agrumes. Du croquant dans le cas des fruits à noyaux (pêche abricot oui même dans les rosés !). De la rondeur avec les notes de fraises aux sucres et les notes « confiturées ».

2. LES GOÛTS LIÉS AU VÉGÉTAL et AU FLORAL

black pepper poivre noir
Les arômes de poivre apporte de la fraîcheur épicée !

Les notes végétales et florales vont apporter une sensation de fraîcheur et d’élégance au vin. Particulièrement, la note de poivre blanc est le marqueur de la finale des grands rosés de Provence, recherchée pour la gastronomie.

3. LES GOÛTS LIÉS AU MINÉRAL

Les notes gustatives minérales, les plus compliquées à comprendre quand on débute. De la même manière que la composition des eaux minérales change leurs goûts. Il n’est pas ici question d’arômes mais bien de sensation dans la bouche : la texture. Les notes minérales viennent des minéraux sous forme d’anions et cations présents dans le vin. En dégustation la minéralité est associé à la notion d’acidité et de persistance gustative (ou sapidité). Une bonne minéralité renforce la sensation de fraîcheur apportée par les acides contenus dans le vins. Elle renforce aussi la sapidité du vin que je décrirais comme la persistance agréable de la texture en bouche.

eric verdier
Éric Verdier

Pour bien comprendre ce qu’est la sapidité du minéral, l’analyse gustative des eaux minérales est
indispensable. Elle permet d’identifier les goûts des différents ions pour les reconnaître ensuite dans le
vin. Éric Verdier, L’ANALYSE SENSORIELLE

BONUS : L’infographie pour comprendre les vins rosés en un clin d’oeil

Merci Vinatis pour leur images de bouteilles. Très bon site de vente en ligne par ailleurs je recommande, les avis clients sont bien utiles !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 28
    Partages

7 réflexions au sujet de “3 conseils pratiques pour bien boire ton vin rosé cet été”

  1. Merci pour ce superbe article ! Très intéressant de décomposer les occasions de boire du vin rosé (et de savoir quel type convient le mieux) en fonction de l’occasion ! 😊

    Répondre
  2. Super, je cherchais une sélection de rosés. J’ai trouvé !
    Pour le congélateur c’est sûr qu’il ne faut pas oublier la bouteille sauf s’il tu veux qu’elle soit débouchée en plus de refroidie 😂(expérience du week-end dernier)
    Bonne journée

    Répondre
  3. Voici un article qui arrive à temps pour les vacances !
    J’ai personnellement toujours les bacs à glaçons de mon rafraichisseur au congélateur… et un carton de rosé de mon petit viticulteur du coin, au cas où un apéro s’improviserait 🙂

    Répondre
  4. Merci pour ces différentes astuces ainsi que pour tes avis affirmés ! J’ai beaucoup aimé l’essuie-tout humide, à tester pour mon prochain rosé qui, j’en conviens parfaitement, se boit froid. Mais peut-être pas à 4°C, cela dit ?

    Répondre
  5. toujours aussi passionnant!! et on apprend avec détails quoi boire avec quels mets et comment le servir!!! je ne m’y connais que très peu en rosé du coup cet article va me servir car je ne supporte plus le vin rouge. Je vais aller à la SAQ découvrir et voir ce qu’on a.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :