L’histoire de ma plus belle dégustation en 2020 : une Syrah de 1999 !

Le vin PROCURE de belles émotions. Je fais ce post pour vous parler de la bouteille qui m’a le plus ému en 2020. C’était début le 4 mars 2020 juste avant le 1er confinement. Invité par le Domaine de la Côte de l’Ange à Chateauneuf-du-Pape, un apéro dinatoire au domaine avec quelques amis. Il y eu quelques dégustations de vins, puis au chai des cuvées en cours d’élevage directement gouté en fût et en cuve.

Et puis il y eu cette Syrah 1999 que le grand père avait mis de côté. Sparadra mentionnant l’année et le cépage, simplement. Le millésime 1999 est historiquement un des plus grands, surtout en Rhône Nord 100% Syrah avec l’appelation Côte Rotie dont “La Turque” du domaine Guigal produisit sur ce millésimme un des meilleurs vins rouges au monde.

Et voici ma tête au moment où j’ai dégusté. Stupéfait !

Ce vin m’a littéralement mis une claque, une main de fer dans un gant de velours. Ça m’a pris au tripes, une puissance aromatique folle dans une finesse de bouche hors norme. Et oui mon plus beau vin dégusté en 2020, et pourtant j’avais bu une verticale* d’un des plus beau vin au monde un moins avant : Domaine de la Romanée Conti “La Tâche” 2006, 2007, 2008 et 2011.

C’est aussi ça le monde du vin pour moi : une histoire intime inattendue sensible et partagée.

À la votre LES AMIS ! 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire