[SERVICE DU VIN] Comment bien préparer votre dégustation en 5 étapes

Comment préparer sa dégustation de vin pour qu’elle se déroule au mieux ? Je vous donne dans cet article les 5 étapes clés pour pas à pas réussir votre dégustation de vin.

La dégustation est sans doute la partie du vin que j’aime le plus. Au delà de la culture des vins et du plaisir de boire : pouvoir se réunir avec des amis, découvrir de nouveaux vins et partager nos goûts et nos dégoûts !

1. Choisir le thème de la dégustation de vin

Première étape de la dégustation : choisir le thème. Sachez qu’il y a toujours un thème de dégustation. Même si vous ouvrez des bouteilles au hasard, un thème finira par ressortir : « dégustation au hasard ». Si vous décidez « on n’apporte que des vins rouges » et le thème sera « vins rouge ».

Voici des exemples de thème d’un niveau débutant au niveau expert.

Les thèmes de dégustation : niveau débutant

Des thèmes très peu contraignant pour découvrir la dégustation sans se prendre la tête.

  • Par type :
    « Vins rouges »
    «  Vins blancs »
    «  Champagne » …
  • Par prix :
    «  Vin en dessous de 10€ »
    «  Vins entre 15 et 20€ »

Les thèmes de dégustation de vin : intermédiaire

Les vins sont accessibles facilement mais il faut choisir précisément les vins pour respecter le thème.

  • Une région : plusieurs vin d’une même région
    «  Bourgogne blanc : Chablis, Meursault, Pouilly-Fuissé »
    «  Vin rouge à Bordeaux  Médoc, Saint Émilion, Pessac » …
  • Un cépage : plusieurs vins à base du même cépage
    «  Pinot noir de différentes région : Bourgonge, Sancerre, Languedoc, etc… »
    «  Cabernet sauvignon » …
  • Type de vin : effervescent, blanc, rosé, rouge, liquoreux
    «  Vin blancs de France : Nord face au Sud » …

Les thèmes de dégustation : niveau expert

Des thèmes précis où les vins seront la réflexion d’une recherche plus poussée. Vous devrez sans doute chercher et acheter vos vins dans plusieurs boutiques.

  • Dégustation «  verticale »  : différents millésimes d’un même vin.
  • Dégustation «  horizontale »  : même millésime de plusieurs vin différents 
  • Une appellation précise : vous devrez recherchez les vins représentatifs de l’AOC.
  • Différence de 2 appellations d’une même région : par exemple en Médoc AOC Saint-Julien face à AOC Margaux

2. Comment trouver les vins

Pourquoi choisir des vins de qualité

Les vins doivent être de bonne qualité. Sans ça vous aurez une mauvaise image du thème. Pour que vous puissiez aimer le vin il faut mettre les meilleurs chances du côté de la qualité des vins

En matière de dégustation, l’expérience, à l’instar de celle des « nez » en parfumerie, est proportionnelle au nombre de grandes cuvées dégustées.

Eric Verdier. L’ANALYSE SENSORIELLE

Définir votre budget, le nombre de vins à déguster

Il vous faudra au moins 2 vins différents car le but de la dégustation est de comparer.
Vous devez définir votre budget total. Cela peut paraître déroutant quand on commence. Comme n’importe quel produit, c’est en parcourant les prix des vins sur les sites de ventes que vous allez comprendre le rapports qualité prix des vins. -> Voici les 3 sites internet où acheter votre vin les yeux fermés

Pour mieux vous repérer je vous propose une grille de prix personnelle. Ce que vous êtes en devoir d’attendre selon le prix de la bouteille.

  • 10€ : Vin de qualité dans les vignobles très peu reconnus (Par exemple : IGP Pays d’oc, AOC Saint Pourçain). Entrée de gamme des vignerons indépendants. Bon choix pour découvrir un région ou des cépages avant de rentrer dans plus de complexité.
  • 15€ : Vin haut de gamme de domaines à l’AOC peu reconnue (Par exemple : IGP Pays d’oc, AOC Saint Pourçain), entrée de gamme dans les vignobles reconnus qui sont donc plus chers (Par exemple AOC Sancerre).
  • 20€ : Vin haut de gamme des appellations de moyenne réputation (Par exemple AOC Reuilly* lien article) . Moyenne gamme des vignbles réputés. Champagne de qualité des vignerons indépendants. 
  • 30€ et + : Grand vins : meilleure qualité et soin, vigneron reconnu par la critique, labelisé bio et demter (byodinamie).

Votre caviste indépendant de quartier est le commerce que je vous recommande

Le caviste est un professionnel formé qui sera sensible à votre démarche d’une dégustation organisée. Je ne recommande pas les enseignes Nicolas qui ont une gamme de vins que j’évalue à moyenne, et légèrement chère pour ce que c’est. Même si les vins des enseignes Nicolas ont de bonnes références solides, vous découvrirez peu l’excellence des vignobles de France.

Comment acheter sur Internet 

Dans le cas où vous ne pouvez pas vous tourner vers un caviste de proximité, je vous recommande parmi 3 sites internet pour choisir vos vins. Après de nombreuses années d’achat et de déception j’ai fini par trouver ces 3 cavistes en ligne où vous pouvez acheter les yeux fermés :

Voici l’article qui vous explique comment commander vos vins sur ces 3 sites.

3. Ouvrez vos vins à l’avance, oui !

Le problème récurrent : le vin est fermé par manque d’air

Vous ne vous en apercevrez pas toujours à l’ouverture de la bouteille. Dans la plupart des cas pour les vins jeunes — en dessous de 10 ans d’âge—,  nous faisons l’expérience que le fond de la bouteille le lendemain est toujours bien meilleur que le vin juste déboucher que nous avions bu la veille. La raison est simple vous avez bu le vin alors qu’il n’était pas assez aéré.

Une technique d’aération en or : épauler le vin 24h à l’avance.

Je tiens cette technique du sommelier grand blogueur Emmanuel Delmas. C’est la plus utile des techniques d’aération : simple, gratuite et sans accessoire. Pour un résultat qui m’a toujours bluffé sur le résultat de l’aération d’u vin. Il vous faudra juste de l’anticipation.
La veille, versez un petit verre de vin pour faire rentrer de l’air dans la bouteille : 5 cl suffisent ! Le niveau du vin descend au niveau des épaules de la bouteille — de là vient le terme épauler. La quantité d’air est suffisante pour aérer le vin en douceur.

Si vous ne pouvez pas ouvrir les bouteilles à l’avance 

Munissez vous le jour même d’une carafe. Ouvrez et carafez votre vin 1h à l’avance.

Si vous n’avez qu’une seule carafe pour plusieurs vins. Les uns après les autres, passez les vins en carafe puis remettez les dans leur bouteille. L’air qui rentre en contact avec le liquide pendant le transvasement fera le plus grand bien.

4. Préparez vos accessoires

Vous devez avoir de bons outils pour déguster. Vérifier que vous ayez cette liste minimum des 5 accessoires indispensables pour déguster sans stress

  • Tire-bouchon
  • 1 Verre par personne
  • Une carafe
  • Un drop-stop
  • Des chaussettes de dégustation : pour déguster à l’aveugle

-> Voici des conseils comment choisir ces 5 accessoires indispensables dans cet article 

5. Définir vous-même votre ordre de dégustation des vins

Si vous avez acheter les bouteilles en boutique

  1. Demandez l’ordre de dégustation au caviste.
  2. Notez le sur votre téléphone, pour vous en souvenir.

Vous devez définir un ordre de dégustation des vins

Un ordre de dégustation que vous déciderez apriori, car souvent vous n’avez jamais encore gouté le vin. Avec les informations du vin — au dos de la bouteille ou sur les sites de ventes sur internet — vous allez établir votre propre ordre de dégustation grâce à Y règles que je vous explique :

  • Du vin le plus léger au plus puissant.
    Vous ne sentirez pas un vin léger si vous le déguster après un vin puissant.
  • Du vin le plus sec (sans sucre) au plus sucré.
    Un vin plus sec vous paraitra trop acide s’il est dégusté après un vin sucré.
  • Ne pas commencer par le meilleur vin
  • On conseille de finir sur le meilleur vin pour ne pas faire d’ombre au vin suivant qui vous paraitra alors beaucoup moins bon en comparaison.

Ces règles peuvent être compliquées à mettre en oeuvre surtout quand on débute. Ne vous inquiétez pas, au fur et à mesure que vous allez déguster votre assurance dans le choix des vins grandira. Ce sont surtout des principes à respecter au mieux.

J’espère que cet article vous aidera à préparer au mieux vos dégustations. N’hésitez pas à commenter votre prochain thème de dégustation 🙂

*Photo de couverte : Photo by Zachariah Hagy on Unsplash

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire