[SERVICE DU VIN] 4 erreurs fatales qui ruinent la dégustation

Aujourd’hui je veux aborder l’épineuse question des erreurs les plus commises qui font rater vos dégustations. Vous découvrirez comment éviter ces 4 erreurs et réussir à mieux apprécier le vin.

1. NE PAS AÉRER LE VIN

C’est la plus grande erreur. Les vins ont besoin d’aération ! La majorité des vins que l’on consomme aujourd’hui sont des vins jeunes qui ont besoin d’une aération.

PLUS UN VIN EST JEUNE PLUS IL FAUDRA L’AÉRER. Le temps d’aération peut varier de 30 min à 48h. Lisez comment aérer un vin facilement dans cet article.

Les 3 seuls vins à ne pas forcément aérer :

  • les vins «  simples »  : ce sont les vins entrée de gamme, souvent des vins de table pas cher qui ne gagneraient pas à l’aération.
  • les vin très vieux : au-delà de 20 ans, leur oxydation est avancée et ne supporte pas d’aération.
  • les vins effervescents (champagne, crémant) : pour ne pas perdre les bulles 

—> APPRENEZ LES TECHNIQUES SIMPLES POUR AÉRER LE VIN : GRÂCE À CET ARTICLE

2. NE PAS GOÛTER LE VIN AVANT DE SERVIR

Imaginez vous autour de la table de vos invités. Votre émotion est à son comble car ce soir vous leur servez un grand vin de votre cave. Vous êtes ému d’avoir pu ouvrir cette bouteille que vous attendiez tant. Et là patatra ! Une première grimace autour de la table, puis une seconde… Tout vos invités ont leur verre rempli et vous venez de vous apercevoir que le vin est bouchonné.

Cette déconvenue vous aurait été épargnée si vous aviez goûté votre vin. Goûtez votre vin dès l’ouverture pour vous rendre compte de certains défauts.

Voici les défauts à savoir reconnaître :

  • goût de bouchon : le défaut le plus goût de liège , de verdeur très désagréable.
  • goût de vinaigre : acide acétique
  • goût de moisi : souvent provient du bouchon qui s’est humidifié puis a infecté le vin.
  • goût de carton mouillé, oeuf ou choux : le vin n’a pas reçu assez d’air, on appelle ça la réduction
  • goût de vernis : acétate d’éthyle

Le vin est un produit vivant issu d’une fermentation et des défauts peuvent apparaitre. Rien de dangereux rassurez vous, mais le plaisir de la dégustation sera affectée. Même si la science oenologique maitrise la fabrication d’un vin, il se peut qu’un défaut se soit glisser depuis la conception jusqu’à la conservation.

3. NE PAS PRÉPARER LA DÉGUSTATION

Quoi de plus énervant que de se rendre compte au dernier moment qu’il manque un verre ou même le tire bouchon !  

VOICI LA LISTE DES INDISPENSABLES – à vérifier la veille de votre dégustation

  • 1 TIRE-BOUCHON EFFICACE
  • 1 VERRE À DÉGUSTATION PROPRE PAR PERSONNE
  • 1 CARAFE PROPRE

4. SERVIR LES VINS DANS LE MAUVAIS ORDRE

S’il y a plusieurs vins à déguster, l’ordre des vins est important. Un vin peut éclipser la dégustation du suivant s’il est mal choisi. Il faut suivre un ordre simple qui respecte la puissance et l’intensité des vins.

DANS QUEL ORDRE DÉGUSTER LES VINS ?

Si le vin est plus puissant* vous sentirez moins le vin qui suit.
Si le vin est plus sucré vous sentirez une acidité plus forte.

*puissant = goût intense

L’ordre à suivre de dégustation par grand type de vin :

  1. vin effervescent sans sucre : champagne brut ou crémant brut
  2. vin blanc sec léger : vin blanc du nord
  3. vin rouge léger : vin rouge du nord : avec peu de tanin
  4. vin blanc charpenté : vin blanc élevé en fût de chêne
  5. vin rouge charpenté : vin rouge du sud
  6. vin effervescent sucré : champagne demi-sec
  7. vin sucré : Sauternes
  8. spiritueux : alcool fort

On s’aperçoit que cet ordre suit le bon sens des accord met vins d’un repas classique : de l’apéritif avec un vin effervescent léger jusqu’au digestif avec l’eau-de-vie très puissante.

La règle des premiers vins

On commence par des vin avec

  • plus d’acidité
  • moins d’alcool
  • moins de tanin (vin rouge)
  • moins de sucre

La règle des derniers vins

On finit par des vins avec : 

  • moins d’acidité
  • plus d’alcool
  • plus de tanin (vin rouge)
  • plus de sucre
Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réflexions au sujet de “[SERVICE DU VIN] 4 erreurs fatales qui ruinent la dégustation”

  1. Merci beaucoup pour ces conseils, vraiment intéressant – n’était pas un expert en vin ! Cela m’a donné plein d’idées pour la prochaine fois que je servirai une bonne bouteille ! 👋

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :